recherche et action en sciences sociales

Open Data, Big Data et technologies numériques

L’Open Data et le Big Data sont en pleine expansion et répondent à des enjeux à la fois économiques, commerciaux, démocratiques et sociaux.

L’Open Data concerne principalement l’ouverture des données publiques, mais aussi la mise à disposition des données des entreprises. La donnée ouverte est en général produite par un service public, en libre accès, et réutilisable sans restriction technique, juridique ou financière. L’ouverture des données s’inscrit dans une démarche de démocratisation de l’accès à l’information publique, considérée comme un bien commun. En france, la mission interministérielle Etalab a été chargée en 2011 de la création d’un portail et de l’animation d’un réseau d’acteurs de données publiques ouvertes.
 Au delà de l’enjeu démocratique, c’est aussi un enjeu économique qui anime l’impulsion politique données au développement de l’Open Data, car les principaux cabinets de prospective économique évaluent les retombées indirectes de l’Open Data à plusieurs milliards d’euro d’ici 2020 (voir notamment la rapport de Deloitte UK en 2013).

Le champ du Big Data, même s’il peut être relié à la question de l’Open Data, se définit à la fois en tant que domaine technique et comme secteur d’activité. Il désigne, au sens littéral, des ensembles de données de très grande taille, qui nécessitent le développement de nouveaux outils de gestion de l’information. Une des perspectives ouvertes par le Big Data concerne le développement d’outils puissants de connaissance, d’évaluation, de prospective qui pourront s’appliquer à tous les domaines de la vie sociale, économique, politique et cognitive. 
Pour l’heure, le Big Data se développe essentiellement autour des besoins en analyse de tendance et marketing global des grands groupes commerciaux. 
Les spécialistes estiment que le Big Data devrait représenter 8% du PIB européen en 2020 (AFDEL février 2013), et que le nombre de chercheurs spécialisés est d’ores et déjà inférieur à ce que nécessite le développement dans ce domaine.

SocialNet : un système expert du Social Media (...)

SocialNet est un framework de programmation d’exploration et d’analyse des médias sociaux (Facebook, Twitter, GooglePlus). Il est composé de quatre robots de traitement et d’interrogation distante sur les différentes API (...)

LudicsInside

LudicsInsideProject est une application qui permet d’extraire dans un stock d’information présenté sous forme de flux des structures qui s’apparentent aux objets mathématiques présents dans la Ludique de Jean-Yves Girard. (...)

Open Data, Big Data et technologies numériques

L’Open Data et le Big Data sont en pleine expansion et répondent à des enjeux à la fois économiques, commerciaux, démocratiques et sociaux.

L’Open Data concerne principalement l’ouverture des données publiques, mais aussi la mise à disposition des données des entreprises. La donnée ouverte est en général produite par un service public, en libre accès, et réutilisable sans restriction technique, juridique ou financière. L’ouverture des données s’inscrit dans une démarche de démocratisation de l’accès à l’information publique, considérée comme un bien commun. En france, la mission interministérielle Etalab a été chargée en 2011 de la création d’un portail et de l’animation d’un réseau d’acteurs de données publiques ouvertes.
 Au delà de l’enjeu démocratique, c’est aussi un enjeu économique qui anime l’impulsion politique données au développement de l’Open Data, car les principaux cabinets de prospective économique évaluent les retombées indirectes de l’Open Data à plusieurs milliards d’euro d’ici 2020 (voir notamment la rapport de Deloitte UK en 2013).

Le champ du Big Data, même s’il peut être relié à la question de l’Open Data, se définit à la fois en tant que domaine technique et comme secteur d’activité. Il désigne, au sens littéral, des ensembles de données de très grande taille, qui nécessitent le développement de nouveaux outils de gestion de l’information. Une des perspectives ouvertes par le Big Data concerne le développement d’outils puissants de connaissance, d’évaluation, de prospective qui pourront s’appliquer à tous les domaines de la vie sociale, économique, politique et cognitive. 
Pour l’heure, le Big Data se développe essentiellement autour des besoins en analyse de tendance et marketing global des grands groupes commerciaux. 
Les spécialistes estiment que le Big Data devrait représenter 8% du PIB européen en 2020 (AFDEL février 2013), et que le nombre de chercheurs spécialisés est d’ores et déjà inférieur à ce que nécessite le développement dans ce domaine.

Site propuls� par accatone/resurgences