recherche et action en sciences sociales

Enfance et malnutrition au Nord du Togo

Premier volume d’une série dédiée à l’anthropologie de la santé coordonnée par Yannick Jaffré, cette étude est le fruit d’un partenariat avec l’UNICEF (partenaire principal), le Groupe Inter-académique pour le Développement, le WHEP (Women Health Education Programme), et l’Unité Mixte de recherche Internationale (UMI 3189) « Environnement, Santé, Sociétés ».

La malnutrition est un des principaux problèmes de santé dans le monde et l’on estime que près de 870 millions de personnes dans le monde souffrent de la faim et ne mangent pas assez pour assurer leur santé. Pour lutter contre cette situation de nombreux programmes ont été conçus et mis en œuvre. Leur efficacité et leur efficience sont variables, souvent autant liées à des caractéristiques sociales ou des facteurs climatiques et agro-économiques qu’à des actions médicales. Par ailleurs, il est difficile de distinguer entre les effets propres d’une action de santé et ce qui résulte des interactions entre des transformations sociales massives — urbanisation, sédentarisation, mondialisation des normes corporelles et des publicités — faisant que certaines populations défavorisées passent parfois d’une sous-alimentation à une mauvaise ou à une suralimentation. L’UNICEF a souhaité s’ouvrir à une réflexivité qui définit la modernité et garantit une certaine scientificité à ses actions.

Résurgences développe depuis plus de 10 ans une démarche de recherche-action tant dans le sens d’une recherche au service de l’action, que d’une recherche intégrée à l’action. En développant aussi un modèle économique hybride, et un modèle organisationnel dynamique et adaptatif, basé sur l’entrepreunariat social, résurgences démontre qu’un modèle de recherche et d’action dans le secteur privé non-commercial est possible. Résurgences est un “think-and-do-tank” de l’innovation sociale et des politiques publiques, qui met à profit les données ouvertes et les technologies numériques, 
dans une dynamique (...)
Partenaire de plusieurs projets internationaux de recherche scientifique, en partenariat avec plusieurs universités et groupes de recherche, résurgences accueille des chercheurs permanents, des doctorants et des chercheurs associés dont les travaux portent principalement sur les interactions sociales, leur formalisation et leur représentation (interactions langagières, dynamiques cognitives, réseaux sociaux).
Acteur de l’innovation, Résurgences a créé son propre système expert afin de fournir un environnement de travail souple et adapté à des enjeux spécifiques de développement dans le champ du Big Data et de l’Open Data. Le système permet de développer des outils de simulation à grande échelle, et des mesures analytiques pour évaluer l’impact de politiques publiques. En traitant des masses de données importantes, qu’elles soient sémantiques, économiques, géographiques, sociales, le système permet de se concentrer sur les dynamiques sociales plutôt que sur des portraits statistiques. Les outils développés ont (...)
Site propuls� par accatone/resurgences