recherche et action en sciences sociales

Le pied sur la braise
Visages et rivages du handicap en Méditerranée

Un livre de Laura Spica.

Ce livre contient des récits recueillis en marge de l’évaluation finale du programme « Handicap Mental en Méditerranée : promotion des droits des personnes en situation de handicap », coordonné par l’association de solidarité internationale Santé Sud et ses partenaires en Algérie, en Tunisie, au Liban et en France.

Ce recueil de récits ne ressort pas des activités du projet, mais il est enchâssé dans ses préoccupations et vient en prolonger les fonctions. D’abord, en donnant la parole aux personnes dont les trajectoires de vie personnelles et professionnelles justifient ce projet : cette parole distribuée nous rappelle qu’en matière de santé mentale, il n’est pas de savoir d’autorité. Les savoirs sur la santé mentale se construisent dans le partage de ceux qui vivent les souffrances, les isolements et les difficultés, et de ceux qui tentent de les soulager par leurs soins, leur accueil et leur accompagnement. Il importe donc de porter ces paroles plus loin que ne portent les voix, au-delà des cercles – familles, projets, structures – dans lesquels elles se délivrent le plus souvent. L’entremise de ce support, le livre-messager, permet ainsi une circulation horizontale et vertueuse des savoirs, expériences et interrogations, dans les proches et les lointains des rôles, situations et géographies.

Ces trajectoires humaines et perceptions croisées constituent également un espace de réflexion sur les implications singulières et collectives, politiques et sociales, du handicap. Elles nous invitent à questionner la lisière de la normalité et de l’anormalité, lieu du multiple traversé d’interactions qui cristallisent les contours des normes sociales. En confrontant les points de vue, en variant les focales individuelles et institutionnelles, des brèches apparaissent dans les certitudes et mettent en lumière les mécanismes qui durcissent ces frontières normatives ou en accentuent la porosité.

Cet ouvrage lui aussi se situe à la lisière : il ne se conforme pas aux canons des activités des projets, ni à ceux des écrits des sciences sociales. Sa vocation, de fait, leur échappe : laisser passer et réfléchir la lumière de récits qui éclairent et nourrissent les savoirs, participer au partage d’expériences et de vécus, donner à entendre les voix des protagonistes, s’en faire l’écho. Ce livre est un passeur entre différents univers professionnels et expériences familiales. Il fonctionne comme une « anthropologie de la conversion », transposant les points de vue, diffractant les regards, permettant à des trajectoires d’emprunter d’autres voix et de croiser d’autres lignes via ce nouvel échangeur.

Voir en ligne : la version PDF disponible sur le site Santesud.org

Résurgences développe depuis plus de 10 ans une démarche de recherche-action tant dans le sens d’une recherche au service de l’action, que d’une recherche intégrée à l’action. En développant aussi un modèle économique hybride, et un modèle organisationnel dynamique et adaptatif, basé sur l’entrepreunariat social, résurgences démontre qu’un modèle de recherche et d’action dans le secteur privé non-commercial est possible. Résurgences est un “think-and-do-tank” de l’innovation sociale et des politiques publiques, qui met à profit les données ouvertes et les technologies numériques, 
dans une dynamique (...)
Partenaire de plusieurs projets internationaux de recherche scientifique, en partenariat avec plusieurs universités et groupes de recherche, résurgences accueille des chercheurs permanents, des doctorants et des chercheurs associés dont les travaux portent principalement sur les interactions sociales, leur formalisation et leur représentation (interactions langagières, dynamiques cognitives, réseaux sociaux).
Acteur de l’innovation, Résurgences a créé son propre système expert afin de fournir un environnement de travail souple et adapté à des enjeux spécifiques de développement dans le champ du Big Data et de l’Open Data. Le système permet de développer des outils de simulation à grande échelle, et des mesures analytiques pour évaluer l’impact de politiques publiques. En traitant des masses de données importantes, qu’elles soient sémantiques, économiques, géographiques, sociales, le système permet de se concentrer sur les dynamiques sociales plutôt que sur des portraits statistiques. Les outils développés ont (...)
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique